La Pomme de Terre : que des qualités !
Depuis maintenant 10 ans, Trifòla est devenue une fête incontournable sur le calendrier festif de Craponne. Les visiteurs viennent nombreux de loin et sont heureux de découvrir les bienfaits de notre précieux tubercule. Mais comment bénéficier au maximum des avantages de chaque variété ?

La saison de l'arrachage des pommes de terre passée, les producteurs sont heureux de pouvoir présenter le résultat de leur dur travail ; car la Pomme de Terre ne pousse pas toute seule. Elle demande beaucoup de soin, beaucoup d'attention. Tout d'abord, il faut préparer le terrain, le fumer, le labourer. Au bon moment ( on dit le 100ème jour de l'année, mais sur notre plateau, à près de 1 000 mètres d'altitude, ce n'est guère que début Mai ) il faut planter. Puis, pendant de longs mois, le producteur rend visite à ses Pommes de Terre, soucieux de les voir pousser en toute tranquilité. Mais les imtempéries parfois les assaillent : le vent qui les assèche, les orages qui les entrainent dans les terrains en pentes, le doryphore petite bestiole rayée au belles couleurs mais aux machoires dévorantes, et puis les maladies dont la plus fréquente est le mildiou. Ensuite il faut les butter, les biner...

Mais si tout se passe bien, quel plaisir dès le mois de septembre de pouvoir mettre dans nos assiettes la Pomme de Terre Nouvelle !
Si Olivier de Serres, au XVIème siècle en cultive quelques unes en Ardèche, il a fallu compter sur l'ingéniosité d'Antoine-Augustin Parmentier pour qu'elles arrivent sur nos tables au XVIIIème siècle, alors que d'autres pays d'Europe la consommaient déjà.

Mais de nos jours, il y a encore des réticences : elle est bourrative ! elle fait grossir ! Et puis quoi encore ! Ce sont les accompagnements et les sauces qu'on lui associe qu'il faut utiliser avec modération !

La Pomme de Terre, produit frais, à la fois légume et féculent, est un atout pour notre santé. Elle est une source :
    - de sucres lents : elle nous donne de l'énergie, nous préserve des coups de fatigue et des petites fringales.
    - de vitamines : B et C.
    - de minéraux : du potassium pour nos muscles, notre coeur ; du magnésium , du fer.
 

La faire cuire à l'eau ou à la vapeur, avec la peau, est la façon de profiter au maximum de ces bienfaits. En effet 300 grammes de Pommes de Terre cuites à l'eau avec leur peau renferment : 
    - 38% de Potassium
    - 13% de Magnésium photo diable
    - 10% de Fer
    - 15% de Fibres
    - 50% de Glucides complexes
    - 25% de Vitamine C
  
Les Français consomment environ 35 à 40 kgs de Pommes de Terre par an. Qui n'apprécie pas un bon potage aux Pommes de Terre, les soirs d'hiver ? Qui ne savoure pas une Pomme de Terre cuite à l'eau avec sa portion de coq au vin ou son sauté d'agneau ? Qui ne réclame pas une bonne purée avec sa côte de porc ?

Encore faut-il savoir choisir sa variété en fonction du plat préparé.
 
 

Cuites vapeurs ou à l'eau (salades)

Rissolées
gratins
ragoût

Au four
entière avec la peau

Potages
soupes

Purée

Frites

 

Cuites vapeurs ou à l'eau (salades)

Rissolées
gratins
ragoût

Au four
entière avec la peau

Potages
soupes

Purée

Frites

FERMES
Altesse
Annabelle
Amandine
Belle de Fontenay
Charlotte
Chérie
Franceline
Linzer Délicatesse
Pompadour
Ratte
Roseval

x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x

x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x

        FONDANTES
Agata
Bleued'Auvergne
Monalisa
Nicola
Noisette
Samba
Urgenta

FARINEUSES
Bintje
César
Manon
Violine de Borée
 

x


x
x





x

x
x
x
x
x


x
x
x


x
x

x

x


x
x
x


x
x

x

x


x
x
x



x






x
x